Cadeau pour photographe

 


 

Poisson d'avril, non ! brocard du 1er avril

 

Chevreuil encore, ceux qui me connaissent un peu savent que j’adore le chevreuil. Ce mammifère au caractère bien trempé s’avère un sujet passionnant pour le photographe nature, amateur ou plus, débutant ou confirmé. En toute saison, en plaine, en forêt, en couple, seul, pendant le rut… Les variations photographiques possibles autour de cet animal sont multiples. Très territorial et avec beaucoup d’habitudes, c’est un sujet relativement facile si l’on prend les précautions minimums à l’affut. Ayant peu de temps en ce moment, le brocard que je vous présente dans les belles lumières de ce beau et chaud printemps fut mon cadeau du week-end, j’avais deux heures à passer à l’affut, et ce fut un vrai plaisir de le retrouver. Bonne semaine à tous.

 

 


 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Christophe dit :

    J'ai la chance d'évoluer sur un territoire où le chevreuil est très peu prélevé par les chasseurs, c'est de cette manière que j'arrive à suivre certains brocards pendant  4, 5 ans. Un régal. 

  2. C'est me semble-t-il une belle bête qui a eu la chance de pouvoir éviter la rencontre avec les chasseurs. Quand tu vois un "copain" d'affût comme celui là, n'as tu pas envie de lui donner un petit nom ? Personnellement je fais cela avec les chats qui viennent visiter mon jardin.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *