Émotions 2010, acte 1

 


 

Pour changer un peu du classique best of de l’année. Je vous propose cette semaine 5 images de mes plus belles émotions 2010 à l’affût, une image par jour cette semaine accompagnée d’un commentaire, l’histoire de vous mettre un peu dans le contexte. Un petit clic pour le grand format sur l'image, comme d'habitude. Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas. Merci

 


 

1er affut au blaireau

24 mai, beau temps, belle lumière de fin juin, la soirée s’annonce très agréable. Après avoir eu quelques renseignements et l’autorisation d’un voisin agriculteur, je débute un affut au blaireau dans ces conditions favorables. Impatient de voir si le lieu est encore fréquenté, je suis posté à 18 h tabouret, filet, l’attente commence, le soleil décline doucement. Je profite de l’attente pour observer un couple de Pie Grièche, un régal, mais toujours pas de Blaireau. Vers 19 heures, un superbe brocard que je connais, traverse la haie légèrement sur ma gauche, et se met à manger presque face à l’affut. Je ne me réjouis pas de la situation, je crains que le chevreuil ne m’évente. 10 minutes après son arrivée, le vent tourne légèrement et le brocard m’aboie, pas content, sans toutefois me repérer visuellement. Il tourne autour de l’affut et aboie encore, ces 2 ou 3 minutes me paraissent trop longues, il est 19 h 30 et je me dis qu'avec ce bruit c’est terminé pour ce soir. 19h30, le calme est revenu, le brocard a changer de pré. La lumière est encore très bonne et je décide de persévérer. 20 h, 20 h 30, le soleil est encore là . 21 h je perds un peu espoir et cette fois le soleil décline, tout est calme, pas de blaireau, pas de chevreuil, rien. 21 h 20 quelques bruits dans les hautes herbes le long de la haie, une tête sort à ma gauche, puis plus rien. 20 h 21 devant moi, un jeune blaireau sort devant moi, comme ils le font habituellement, il rentre, il sort, et se décide enfin (clic-clac une image). Après une bonne toilette, il commence sa quête de vers de terre devant moi, jusqu’à s’approcher à moins d’un mètre, je me garde bien de déclencher. Il me contourne et continue sa chasse. Grosse émotion et grand plaisir. 

A Bientôt M. Blaireau, qui m'a offert un beau mois de juin.

 


 

Sortie du terrier

 


 

Christophe

À propos Photographie de la Nature Sauvage, passionné par ses surprises, ses curiosités et sa préservation. Biography Je pratique la photographie animalière depuis 1996 et comme auteur photographe depuis 2005. Habitant proche de la forêt de Tronçais au cœur du bocage Bourbonnais, je suis passionné par la nature, ses surprises, ses curiosités et sa préservation.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. ROBIN dit :

    Encore et toujours de belles images; quelle patience, toi qui courait partout lorsque tu étais tout petit.
    Toute notre affection
    Lulu

  2. d'ormesson dit :

    bonjour christophe
    Quelle jolie histoire et votre patience a été formidablement récompensé par cette photo , super. J'a
    Bien amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *