Le renard passe

 


 

Le renard passe

 

L'attente à affut est parfois longue, parfois fraiche, froide ou trop chaude. Quand la matinée a commencé avant le lever du soleil, que l’affut du soir se prolonge dans un calme trop long, les yeux se ferment, seule l’ouïe reste en éveille. J’adore ses instants, le soleil descend plus vite à l’horizon, la lumière se fait plus intense, le vent commence à tomber, et les geais commencent leur dernière ronde avant le repos nocturne. La forêt d'automne s’anime, les raires se font plus forts, les cerfs s’agitent un peu plus, et vous êtes loin, trop loin pour de belles images. Ce n’est pas grave, le léger bruit de l’herbe me fait ouvrir les yeux, et devant moi un jeune renard cherche, mais décidément, pour lui aussi tout est calme ce soir, pas de mulot… Il passe son chemin et continue sa quête. Ce soir, il sera le seul au rendez-vous, peu importe… Merci Mr Goupil

 


 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Christophe dit :

    Merci pour votre commentaire, Le renard, sujet difficile, de plus dans la région, il a peu d'endroit pour s'isoler de la chasse, ce qui augmente encore plus sa méfiance. Je viens d'aller sur votre site, je le recommande à tous mes lecteurs, de superbes images, bravo.
    Allez-y vous vous régalerez pour le blog : http://www.photo-naturaliste.net , http://www.croque-nature.net/ pour la galerie photos

  2. Raf dit :

    Jolie posture d'affût. C'est toujours une belle récompense de voir apparaître le sujet tant convoité après une longue mais excitante attente.
     
    Bonne continuation!

  3. J’ai vu maître goupil en plein après midi dans un prè mais pas de photographie car j’étais au volant.
    J’aime les renards et j’ai longtemps cru qu’il était proche du chien.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *