Migrations, couleurs

La grande Aigrette, partiellement migratrice est de passage dans le Bourbonnais chaque automne et reste présente tant que les températures lui permettent de pêcher avant de prendre la direction de l’Europe du sud avec l’arrivée des grands froids. C’est un oiseau de caractère et la plupart du temps farouche que l’on observe correctement qu’à l’affût. Mes observations ont été fructueuse cette année.

Avant que les premières couleurs d’automne pointent le bout du nez, je prépare mes affûts, le brame est toujours une grosse émotion pour moi, presque 20 ans de passion et toujours autant de plaisir, voir plus encore. Je retrouve chaque année le plus grand mammifère sauvage de France avec fébrilité et impatience. Cette année parmi mes « connaissances  « Rondo » est revenu devant l’affût, un beau vieux cerf de Tronçais que je vous ai déjà présenté en 2010. De très bons souvenirs.

A vos commentaires. Merci

Christophe

À propos Photographie de la Nature Sauvage, passionné par ses surprises, ses curiosités et sa préservation. Biography Je pratique la photographie animalière depuis 1996 et comme auteur photographe depuis 2005. Habitant proche de la forêt de Tronçais au cœur du bocage Bourbonnais, je suis passionné par la nature, ses surprises, ses curiosités et sa préservation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *