Retro 2012, série en 5 actes

Je vous propose une série en 5 actes de mes instants les plus agréables passés au fil de mes affûts durant l'année 2012. Belles images ou pas, mais observations agréables, c'est le point commun de cette sélection. Vos commentaires sont toujours les bien venus.

 

Un post par jour, les 27, 28, 29, 30, 31 décembre 2012

 

Acte 1 – De brume et de glace

Acte 2 – Printemps

Acte 3 – Nature , publié le 29 décembre

Acte 4 – Le temps des réserves, publié le 30 décembre

Acte 5 – Migrations, couleurs, , publié le 31 décembre

 


 

Pour commencer, ma meilleure observation de l'année, le chat et le lièvre.

Août, affût matinal au renard, je suis dans un secteur que j'affectionne particulièrement et que je découvre encore, pourtant très proche de chez moi, comme quoi, il n'y a pas besoin d'aller très loin… le temps n'a rien de fantastique pour réaliser de belles images, peu de lumière, pas de brume, bref rien d'exceptionnel. Je suis venu dans l'espoir de retrouver le renard qui circule dans le secteur depuis le printemps, quand un chat sort du bois ? Après quelques minutes dans les jumelles, c'est un forestier peu de doute, morphologie, comportement. il est assez loin, peu importe. Il chasse dans la prairie où je suis posté, avec un peu de chance il se rapprochera de l'affût. Après 30 minutes d'observations et plusieurs mulots plus tard, le chat nez en l'air se déplace très décidé vers un point foncé au milieu du pré, je suis assez surpris du comportement. Je comprend rapidement que c'est un lièvre, la chat s'approche et se gonfle à mesure que la distance diminue. Le lièvre finit par se lever, se dresser et faire quelques mètres pour s'écarter et se poser de nouveau. Le chat n'insiste pas, et continue conciensieusement à muloter. Les minutes passent, le chat a récolté plusieurs mulots et parait rentrer au bois, quand arrivé en lisière, à ma grande surprise, il ou plutôt elle dépose les mulots, miaule, et surprises trois chatons sortent du bois pour se partager rapidement les rongeurs. Un régal, c'est la première fois que j'ai l'occasion d'observer des jeunes chats sauvages. Un seul regret trop loin pour faire de bonnes images

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. G.J. dit :

    Bonne année Christophe
    Ici, Malverne -PA-USA, le renard se promène en plein jour entre les maisons, il y a un gros trou sous la cabane du jardin – très grosse marmotte – entrain de dormir?, et les de daims (traces dans la neige près du garage) signalent leur présence.

  2. Excellent, que du bonheur. la nature est plaisante.

  3. Christophe dit :

    Merci à tous les deux.
    Etienne, je reconnais bien ta passion et j’apprécie ta perception de la nature. Je te souhaite également des belles observations en 2013. A très bientôt.

    Christophe

  4. Christophe,
    Ton récit ainsi que les clichés de ton observation digne d’une fable de J dl F qui aurait pu s’intituler :  » Le chat et le lièvre » nous permettent de vivre cet instant de nature comme si nous y étions.
    Comme tu le soulignes fort justement, il est point nécessaire d’aller à l’autre bout de notre planète pour s’émerveiller devant un spectacle digne d’une approche dans la savane africaine d’un grand félin vers une proie non adaptée à son type.
    Patience, observation et amour de notre tout proche patrimoine naturel nous permet de nous procurer ce genre d’émotion simple mais suffisant à notre bonheur.
    Je te souhaite pour 2013 de nombreux autres moments de cette trempe qui nourrissent notre passion sans faille pour cette nature de proximité qui est bien réelle.
    Bien à toi.
    Etienne.

  5. J’adore les félins sauvages qui sont en pleine nature comme celui que vous avez glissé dans la boite à image.
    Merci de partager votre vision de la faune sauvage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *